Adopter un deuxième chien

Si vous nous suivez sur Instagram, vous savez qu’un nouveau loulou est récemment arrivé chez nous. En effet, Norbert a rejoint notre famille pour notre plus grand bonheur et celui de Malo.

Pourquoi avoir pris un deuxième chien ? Malo est content ? Comment s’entendent-ils ? …

J’ai reçu beaucoup de questions à propos de son arrivée : entente avec Malo, adaptation, comportement, alimentation, gabarit… C’est pourquoi, j’ai décidé d’écrire un article à ce sujet afin que vous puissiez tout savoir sur l’arrivée de Norbert et les changements que cela a engendré au quotidien. Notre expérience vous donnera peut-être envie de craquer pour une deuxième boule de poils ! 😀

Phase de questionnement

Nous avons longuement réfléchi et nous nous sommes posés de nombreuses questions avant de franchir le pas, notamment par rapport à Malo.

Sommes-nous prêts ?

Je ne vous cache pas que l’envie était présente depuis un bon moment mais nous n’avions jamais osé prendre un deuxième chien, de peur de ne pas être prêts.

L’adoption d’un second chien nécessite beaucoup de temps. Que ce soit pour l’adaptation, l’éducation ou l’apprentissage, un chien a besoin d’être entouré et de se sentir rassuré dans un environnement qui lui est inconnu. Il fallait donc que nous soyons disponible pour répondre à ses besoins.

Prendre un second chien revient aussi à multiplier par deux (voir plus) toutes les dépenses canines : croquettes, mutuelle santé, accessoires, etc.

Norbert étant un dogue de Bordeaux (chien de grand gabarit), ses besoins quotidiens sont supérieurs à ceux de Malo. C’est pourquoi, nous avons fait de nombreux calculs afin de savoir si nous étions prêts financièrement car nous tenions à assumer ce nouvel arrivant aussi bien que Malo, afin qu’ils vivent tous les deux dans de bonnes conditions.

Cela était également synonyme de changement de nos habitudes. Notre quotidien allait être bouleversé mais nous étions convaincus que cela serait en bien.

Et Malo ?

Bien qu’il soit de nature sociable avec les autres chiens, nous nous sommes demandé si Malo était prêt à accueillir un petit frère pour la vie car cela était synonyme de :

  • Changement d’habitudes :  devoir partager et vivre ensemble au quotidien,
  • Ne plus être le centre de l’attention (chien unique),
  • Potentiel changement de comportement en bien, ou en mal.

Choix de la race

Bouledogue français ? Bouledogue anglais ? Dogue de Bordeaux ?

Nous avons longtemps réfléchi à propos de la race de notre deuxième chien, et nous avons fini par craquer pour un dogue de Bordeaux.

Pourquoi ? Ayant des membres de notre famille possédant des dogues de Bordeaux (deux femelles et un mâle), nous connaissons très bien la race et son tempérament. Malgré leur gabarit qui peut parfois effrayer, ce sont de gros nounours qui ne demandent que de l’affection et qui prennent soin de leurs congénères plus petits qu’eux.

Prise de décision

De nombreux facteurs nous ont conduit à nous lancer dans l’aventure, dont :

  • La proximité : pour la petite histoire, Norbert est le fils de « J’adore », une des femelles de nos proches dont je vous parlais précédemment. Norbert pourra donc voir sa maman et un de ses frères (qu’ils ont gardé) très régulièrement,
  • L’envie : le désir d’accueillir un nouveau membre dans la famille,
  • Comportement de Malo : c’est un bouledogue attentionné qui côtoie régulièrement d’autres chiens et se comporte très bien avec eux.

Arrivée de Norbert à la maison

Une rencontre progressive

Nous avons fait en sorte que Malo rencontre Norbert bien avant son arrivée à la maison. En effet, nous avons établi un premier contact environ un mois avant le jour J. Cette première rencontre fut hésitante mais riche en émotion car ils se sont tout de suite bien entendu.

Ensuite, nous avons réalisé des rencontres régulières afin qu’ils apprennent à se connaître avant le grand jour.

Le jour-J

Je dois vous avouer que malgré la préparation de son arrivée, nous étions stressés à l’idée d’accueillir Norbert de façon « officielle » et définitive. À notre grande surprise, Malo n’a pas été perturbé. C’était comme si Norbert avait toujours fait partie de sa vie. En effet, Malo a partagé ses jouets, et même sa gamelle ! Gourmand comme il est, nous étions très surpris !

Notre quotidien avec deux chiens

Cela fait déjà presque deux mois que Norbert est arrivé chez nous. Nos deux loulous s’entendent très bien et lorsque nous nous absentons, ils restent ensemble. Malgré quelques bêtises, tout se passe très bien pour le moment. C’est que du bonheur !

En résumé

Nous mettons tout en œuvre pour que nos loulous vivent dans de bonnes conditions et aient un bon équilibre de vie. L’arrivée de Norbert nous apporte beaucoup au quotidien et Malo est très heureux d’avoir un petit frère déjà plus grand que lui. Ils partagent tout ensemble et c’est beau à voir !

Et vous, avez-vous plusieurs animaux chez vous ? Comment la cohabitation se passe-t-elle ? Si non, avez-vous envie d’en avoir d’autres ? Lesquels ? N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaires ! 😊

Cécile, la maman de Malo et Norbert.

Si vous souhaitez recevoir en exclu les articles publiés, nos conseils et bons plans concernant les animaux, inscrivez-vous à notre newsletter !  🙂


 

Share Button
4 commentaires Ajoutez les votres
  1. Merci pour ce retour. Nous avons nous aussi craquer à Paques dernier pour un second boubou (parce qu’une amie faisait faire une portée à sa chienne que je connais bien, avec bon caractère et très jolie). Nous souhaitions également que notre «mamie» ne vieillisse pas toute seule. La cohabitation se passe plutôt bien mais du fait que c’est une femelle, le nouvel arrivant est souvent à l’embeter. Elle ne se laisse pas faire et s’impose comme elle peut. Ce qui ne les empêche pas de jouer et dormir ensemble. Si je dois craquer dans un futur, je me pencherai sur le dogue de Bordeaux car je craque sur votre Norbert (que Malo se rassure,il est superbe!)
    Bonne soirée
    Sandrine

    1. Bonjour, je vous souhaite beaucoup de bonheur aux côtés de vos loulous. La cohabitation s’arrangera peut-être pas la suite… qui sait ? À bientôt !

  2. Bonjour, chez nous on a déjà une grosse bouli (bouldog américain) 😀, et dans une semaine on accueil une petite bouli (bouldog français). Nous avons tellement hâte ! J’aime vraiment cette race de chien pour moi c’est des boules d’amour. J’espère que les présentations et la cohabitation va bien ce passer 🤞.

    1. Bonjour Héloïse, je vous souhaite beaucoup de bonheur en compagnie de vos louloutes ! J’espère aussi que tout se passera bien. Envoyez-moi un petit message pour me tenir au courant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *