La parvovirose

J’ai récemment constaté que peu de personnes connaissent la parvovirose et ses graves conséquences. Il s’agit pourtant d’une maladie fréquente chez les chiens de tous âges, qu’ils soient vaccinés, ou non.

Qu’est-ce que c’est ?

La parvovirose est une maladie virale chez le chien et les autres canidés due une infection par le parvovirus canin. Contagieuse et souvent mortelle, elle représente la cause la plus fréquente de mortalité chez les chiots et les chiens.

Principe

Le parvovirus canin attaque le système digestif, cause des gastro-entérites hémorragiques très graves et est très résistant dans l’environnement : il peut persister pendant des mois, voire des années et résiste même à de nombreux désinfectants, ce qui lui permet de contaminer beaucoup d’animaux en peu de temps.

Lorsque le chien est victime de la maladie, il se déshydrate rapidement et son système immunitaire est déficient, ce qui peut conduire jusqu’à la mort.

Les jeunes chiens de moins de 6 mois sont moins résistants au virus, qui provoque une inflammation au niveau du muscle cardiaque. Dans ce cas, le chiot décède rapidement (en 3 à 5 jours). Malgré qu’ils soient plus résistants, les chiens adultes peuvent être sévèrement touchés par la maladie et nécessiter des soins intensifs parfois longs avant de guérir.

Symptômes

Le virus se manifeste rapidement et attaque l’ensemble de l’organisme de l’animal en peu de temps. En général, la période d’incubation est de 3 à 7 jours et se manifeste sous la forme d’une gastro-entérite sévère.

Les signes cliniques sont divers :

  • Fatigue : affaiblissement de l’animal,
  • Changement de comportement : chien abattu,
  • Perte d’appétit durable,
  • Déshydratation,
  • Refus de s’alimenter et de boire,
  • Fièvre,
  • Vomissements répétés et abondants,
  • Diarrhée hémorragique intense : odeur nauséabonde, mélange d’eau et de sang,
  • Diminution des globules blancs : affaiblissement du système immunitaire, sensibilité accrue aux infections bactériennes.

La fatigue et la perte d’appétit ne sont pas forcément des facteurs alarmants lorsqu’ils sont ponctuels ou isolés. Cependant, il est nécessaire de consulter en cas de fièvre, vomissements et diarrhées à répétition.

Diagnostic

Le diagnostic de la maladie se fait à travers une étude des symptômes et de leur évolution.

Il existe des examens permettant au vétérinaire d’établir son diagnostic :

  • Échographie (en cas de suspicion de corps étranger dans l’intestin),
  • Prise de sang,
  • Prélèvement et analyse de selles.

Les animaux à risque

  • Les chiots : lorsque le chiot n’est plus protégé par les anticorps de sa mère ou en cas d’affaiblissement par des maladies digestives par exemple.
  • Les chiens de tous âges.

TOUS LES CHIENS SONT SUSCEPTIBLES DE DÉCLARER UNE PARVOVIROSE

Traitement

Lorsqu’un chien est atteint de la parvovirose, une hospitalisation (mise en quarantaine) de plusieurs jours avec des soins intensifs est nécessaire.

Lors de cette hospitalisation, l’animal est réhydraté et perfusé dans le but de rééquilibrer son apport en nutriments essentiels à son organisme. Le vétérinaire lui prescrit également des médicaments afin de le soulager (antibiotiques, anti-vomitifs, anti-diarrhéiques, etc.).

IL N’EXISTE PAS DE TRAITEMENT 100% EFFICACE CONTRE LA PARVOVIROSE. LE TAUX DE MORTALITÉ DES ANIMAUX ATTEINTS EST ÉLEVÉ.

Bon à savoir : les traitements peuvent vous être remboursés si vous possédez une couverture santé pour votre animal. Pour en savoir plus sur ces organismes de remboursement, je vous invite à lire l’article qui se trouve ici.

Une fois guéri de la parvovirose, le chien reste contagieux pendant 3 à 6 semaines.

Transmission

La contagion peut se faire de manière :

  • Directe:  par contact nasal ou buccal avec des matières fécales ou zones infectées,
  • Indirecte: par contact avec des objets contaminés par le virus (vêtements, chaussures, …).

Prévention

La réussite du traitement face à la maladie n’étant pas garanti, la prévention est essentielle afin d’éviter la propagation du virus. Voici quelques principes de précaution :

  • La vaccination : faites vacciner votre chien dès son plus jeune âge (dès la huitième semaine) et effectuez les rappels de vaccin en temps voulu.

Bon à savoir : avant ses 12 semaines, le chiot est en partie protégé par les anticorps transmis par sa mère. En attendant ses 3 mois, le principe de précaution s’applique : évitez de mettre votre chien en contact avec des animaux potentiellement malades, surtout entre la huitième et la douzième semaine (période la plus critique).

  • Observation : plus la maladie est détectée rapidement, plus l’animal aura de chances de guérir.
  • Rencontres : éviter tout contact avec un animal malade ou qui pourrait l’être.
  • Désinfection : nettoyer les objets souillés par des excréments à l’eau de Javel.

Législation

Vendeur

La parvovirose canine est un vice rédhibitoire. Le vendeur est soumis à des obligations légales, visant à protéger le client. Un chien ne doit pas être vendu malade ou porteur du virus. Si c’est le cas, le vendeur est dans l’obligation de reprendre l’animal et de le rembourser dans son intégralité.

Acheteur

Lorsque vous achetez un chiot et que vous suspectez la parvovirose, le certificat de suspicion du vétérinaire doit être réalisé dans les 5 jours suivant l’acquisition du chiot. Ce certificat, accompagné du diagnostic clinique de la maladie, permet à l’acheteur de porter plainte auprès du vendeur dans un délai de 30 jours (action en rédhibition).

En résumé

La parvovirose est une maladie très grave, contagieuse et mortelle. Il est important de faire vacciner son animal et de réaliser les rappels de vaccins aux dates préconisées par le calendrier vaccinal. Même si la vaccination permet de diminuer la probabilité de contamination, le risque « zéro » n’existe pas. C’est pourquoi, il est important d’être vigilant. Au moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire !

Pour rappel, je ne suis pas professionnelle. L’objectif de l’article est de partager mon expérience et mes connaissances.

Cécile, la maman de Malo.

Sources : fregis.com, wanimo.com, toutoupourlechien.com, cliniqueveterinairecalvisson.com

Si vous souhaitez recevoir en exclu les articles publiés, nos conseils et bons plans concernant les animaux, inscrivez-vous à notre newsletter !  🙂


 

Share Button
2 commentaires Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *