Les puces chez le chien

Les puces font partie des parasites qui infestent le plus souvent les chiens. Au-delà d’être incommodantes, elles représentent un danger non négligeable pour la santé de nos compagnons à quatre pattes.

Qu’est-ce qu’une puce ?

Une puce est un petit insecte brun qui saute, se réfugie dans le pelage des chiens (mais aussi des chats et autres animaux) et vit en se nourrissant de leur sang.

Conséquences

Une infestation de puces peut avoir des conséquences graves pour la santé du chien, doit voici des exemples :

  • Allergie aux piqûres : lorsque la puce prend son repas sanguin, elle injecte une petite quantité de salive irritante à l’origine de démangeaisons pouvant causer des lésions importantes de la peau, voire une perte de poils importante. L’hypersensibilité aux piqûres de puces est d’ailleurs l’une des causes les plus fréquentes de problèmes de peau chez le chien.
  • Anémie: perte de sang conséquente provoquant un manque de globules rouges.
  • Vers solitaires: si le chien avale accidentellement (en se toilettant par exemple) des puces transportant des œufs de vers solitaires, il est possible qu’ils se logent dans l’intestin et s’y développent. C’est pourquoi, il est conseillé de vermifuger un animal lorsqu’il a des puces.

Le cycle biologique des puces

La durée du cycle de la puce varie en fonction de différents éléments : température ambiante, taux d’humidité, concentration en dioxyde de carbone, etc. Il peut en effet être bref (2 à 3 semaines) ou durer plusieurs mois.

La puce va commencer à pondre dans les 24 à 48h suivant son arrivée sur le chien. C’est alors que le cycle commence :

  1. L’œuf : les femelles adultes pondent des œufs qui tombent de l’animal et se répandent dans l’environnement de la maison (plancher, tapis, literie).
  2. La larve : sous 2 à 10 jours en fonction des conditions, les œufs donnent lieu à des larves.
  3. La nymphe : après 7 à 18 jours, la larve se transforme et tisse un cocon autour d’elle.
  4. La puce : au bout d’une dizaine de jours, la nymphe brunit, devient adulte et donne lieu à une puce.

Le saviez-vous ? La fin de l’été est la saison la plus propice aux puces car toutes les conditions sont réunies pour qu’elles se prolifèrent : température idéale et humidité élevée.

Comment savoir si mon chien a des puces ?

Le comportement de votre animal doit vous alerter. S’il se gratte fréquemment, se lèche et se mordille, il est possible que des puces l’aient infesté. Pour en être sûr, je vous conseille d’examiner scrupuleusement son pelage. Si vous voyez peu, ou pas de puces, utilisez un peigne à puces pour brosser votre chien à la lumière du jour.

Si vous voyez des petits points noirs tomber des poils de votre chien, il s’agit probablement d’excréments de puces. Ramassez-les avec un essuie-tout blanc préalablement humidifié. S’ils forment des tâches rougeâtres, il s’agit bien d’excréments de puces (sang du chien digéré par les puces).

Prévention

La prévention est très importante et permet de limiter l’apparition de puces dans l’environnement. Voici quelques exemples de « bons gestes » à avoir :

  • Faire le choix de traitements efficaces : pipettes ou comprimés, sprays anti-parasites, colliers anti-puces, shampoings. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.
  • Inspecter le pelage à l’aide d’un peigne spécial.
  • Passer régulièrement l’aspirateur dans l’ensemble des pièces de votre habitat.

Personnellement, je traite Malo et Norbert une fois par mois avec des pipettes Advantix, en attendant de trouver une alternative naturelle efficace.

Votre chien a attrapé des puces : que faire ?

Si votre chien a des puces, il est non seulement nécessaire de le traiter mais aussi de traiter l’environnement dans lequel il vit (votre maison) pour qu’elles disparaissent de manière durable.

Il existe d’ailleurs différentes méthodes pour en venir à bout :

  • Laver les couvertures, coussins et tout autre linge de maison à 60°C minimum.
  • Nettoyer la maison dans son intégralité à l’aide d’un spray anti-parasitaire pour intérieur.
  • Vermifuger le chien touché par les puces.
  • Traiter l’animal et tous les autres animaux vivant avec.

Pour qu’un traitement soit efficace, il est nécessaire de traiter l’ensemble des animaux vivant sous le même toit.

En résumé

Les puces sont des insectes pouvant avoir des conséquences graves chez les chiens. La prévention est donc essentielle pour éviter une infestation de votre chien et de votre habitat. Heureusement, de nombreuses solutions existent et vous permettront d’en venir à bout ! Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

La parole est à vous

Et vous, traitez-vous votre animal contre les puces ? En a-t-il déjà eu ? Avez-vous des méthodes naturelles pour les éviter ou éradiquer ? Dites-nous tout en commentaire 😊

Pour rappel, je ne suis pas professionnelle. L’objectif de l’article est de vous faire partager mon expérience et mes connaissances.

Cécile, la maman de Malo et Norbert.

Si vous souhaitez recevoir en exclu les articles publiés, nos conseils et bons plans concernant les animaux, inscrivez-vous à notre newsletter !  🙂


 

Sources : anti-puce.fr, zooplus.fr

 

Share Button
2 commentaires Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *