Les tiques chez le chien

Les beaux jours arrivent et sont inévitablement accompagnés des tiques. Dans cet article, je vous dévoile tout sur ces petites bêtes qui nous mènent la vie dure !

C’est quoi ?

Les tiques sont des parasites de la famille des acariens qui se fixent sur le chien et se nourrissent de son sang. C’est d’ailleurs par ce biais qu’elles sont vectrices de maladies parfois mortelles. La taille des tiques est variable et peut atteindre celle d’un petit pois lorsqu’elles sont gorgées de sang. Elles peuvent se loger sur l’ensemble du corps du chien mais apprécient particulièrement la tête, les oreilles, le ventre et l’intérieur des cuisses, qui sont des zones peu fournies en poils.

Quand et où mon chien risque-t-il d’en attraper ?

Les tiques se manifestent principalement quand il fait frais et humide, essentiellement au printemps et pendant l’automne mais on peut en rencontrer toute l’année.

Ces petites bêtes vivent en extérieur et ont tendance à se loger dans les hautes herbes et les buissons. En se frottant dessus, votre chien permet à la tique se s’accrocher à ses poils, avant de le mordre.

Transmission de maladies

Les tiques peuvent être porteuses de maladies transmissibles au chien par morsure. En voici des exemples (liste non-exhaustive) :

  • Piroplasmose : due à un parasite microscopique qui détruit les globules rouges du chien et provoque la libération de toxines qui peuvent entraîner une insuffisance rénale par exemple. Si elle n’est pas rapidement traitée, la piroplasmose provoque la mort de l’animal en quelques jours.
  • L’ehrlichiose :  maladie dont les symptômes sont similaires à ceux de la piroplasmose mais qui provoque le décès du chien plus rapidement.
  • Maladie de Lyme : maladie infectieuse et mortelle. Elle est transmissible à l’homme, aux chiens et aux chats.

Bon à savoir : La piroplamose et la maladie de Lyme font partie des maladie pouvant faire l’objet d’une vaccination. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire.

 Prévention

La prévention est le meilleur moyen de combattre les parasites et d’éviter la transmission de maladies. Pour cela, il existe plusieurs méthodes.

                Les antiparasitaires

Il existe des produits antiparasitaires vendus sous différentes formes (colliers, pulvérisateurs, pipettes, comprimés, …). Libre à vous de choisir le produit qui conviendra le mieux à votre animal.

Pour qu’un produit soit efficace, il doit être actif contre les tiques et rester sur le poil en permanence pour pouvoir tuer les tiques avant qu’elles n’aient le temps de se fixer sur le chien et de le mordre. En général un produit protège l’animal pendant un mois. Veillez également à ce qu’il soit résistant à l’eau et à l’humidité.

Conseil : si vous avez plusieurs animaux, établissez un « rituel » en les traitant les tous en même temps à fréquences fixes.

                Inspection

Pour diminuer le risque de transmission de maladies, il est important que les tiques soient repérées et retirées du chien au plus tôt. L’idéal étant d’extraire la tique avant qu’elle n’ait eu le temps de mordre le chien.

Conseil : Après chaque promenade, examinez attentivement l’intégralité du corps de votre chien à la recherche de tiques.

LA PRÉVENTION DOIT ETRE RÉALISÉE TOUT AU LONG DE L’ANNÉE

Comment les retirer ?

Il est possible que la prévention ne suffise pas. Si vous trouvez des tiques sur votre chien, retirez-les au plus vite avec une pince ou un crochet « tire-tique ».

  1. Prenez une pince ou d’un crochet anti-tiques.
  2. Placez le crochet le plus près possible de la peau du chien.
  3. Attrapez la tête de la tique et tirez doucement avec un mouvement de rotation.
  4. Vérifiez que la tique ait été retirée entièrement.
  5. Désinfectez la plaie.

NE PAS PRESSER LA TIQUE SOUS PEINE DE LIBERER DES AGENTS INFECTIEUX POUVANT SE PROPAGER DANS LA PLAIE

Dans le cas où vous n’avez pas réussi à retirer l’intégralité de la tique (tête restée accrochée), il est important de consulter un vétérinaire car cela peut donner lieu à une infection.

En résumé

Les tiques sont plus dangereuses pour les maladies mortelles qu’elles transmettent que par la quantité de sang qu’elles pompent à l’animal. La prévention contre ces parasites est donc primordiale pour la santé de nos compagnons à quatre pattes et ce, tout au long de l’année !

Et vous ?

Quelle méthode utilisez-vous pour protéger votre compagnon contre les tiques ? Avez-vous déjà retrouvé des tiques sur votre chien ? Dites-nous tout en commentaires ! 🙂

Si vous souhaitez recevoir en exclu les articles publiés, nos conseils et bons plans concernant les animaux, inscrivez-vous à notre newsletter !  🙂


Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *